Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Amicale des Amateurs de Nids à Poussière

Amicale des Amateurs de Nids à Poussière

Le Blog de l'Amicale Des Amateurs de Nids À Poussière (A.D.A.N.A.P.) est un lieu de perdition dans lequel nous présentons revues, vieux papiers, journaux, ouvrages anciens ou récents, qui s'empilent un peu partout, avec un seul objectif : PARTAGER !

"Anticipations", signé Maurice Donnay de l'Académie française, fut publié dans Paris-Soir du 13 mai 1935.

Anticipations

L'hôtel du Pou volant était autrefois une aimable plaisanterie. On désignait ainsi, entre gens aimant à rire, l'hôtel du dernier ordre dans les infimes localités. Mais voici que l'aviation tend à se vulgariser et le vol sera bientôt à la portée de toutes les bourses. Avec les moyens les plus modestes, du contreplaqué, des ferrures, de la toile et un moteur prélevé sur une motocyclette, nous dit Paris-Soir, chacun, pour peu qu'il soit homo faber, peut construire un petit appareil à s'élever dans les airs.

En Angleterre, ces appareils ont déjà été baptisés : on les nomme « puces » et un club, le Pou-Club, s'est constitué. Attendons-nous donc à voir bientôt l'Hôtel du Port volant devenir une réalité, dans toutes les petites villes de France, comme l'Hôtel de la Poste ou l'Hôtel du Cheval blanc.

L'avion, dans quelques années, deviendra un mode de locomotion que tous pourront employer. Ce sera une commodité nouvelle, un besoin nouveau et donc un progrès, le Progrès !

On peut même prévoir le temps où des énergies considérables (par exemple l'énergie intra-atomique) ayant été libérées, il suffira d'un moteur minuscule et si l'on peut dire d'un moteur de poche pour produire une force puissante. Muni d'un tel moteur, qui fera vibrer avec une rapidité incroyable de petites ailes fixées à ses épaules, l'homme volera à la façon des mouches, des abeilles, des guêpes, des frelons et des bourdons, selon sa taille et son poids.

Appeler un gosse « moucheron » ne sera plus une image, car les hommes, les femmes et les enfants même voleront, tout le monde volera. On ne marchera plus ; les muscles des jambes et des cuisses s'atrophieront.

Mais quand tous les hommes voleront, dans le sens : se maintenir dans l'air au moyen d'ailes, et non dans le sens : prendre furtivement ou par force le bien d'autrui, il est à craindre qu'ils ne deviennent embêtants comme les mouches. Il est à craindre aussi qu'ils n'abondent avec la plus grande facilité dans le second sens. Il sera si aisé de franchir un mur même hérissé de tessons de bouteilles et de s'introduire dans les appartements par une fenêtre ouverte, d'emporter quelques objets précieux, après avoir violé la jeune fille endormie.

Et quand tout le monde volera, que deviendra l'amour, le bel amour entre les hommes et les femmes ? Un matin d'été, dans la campagne, j'ai observé sur une pierre blanche deux libellules, vulgairement appelées demoiselles, et qui faisaient l'amour. L'une avait la tête tournée du côté de l'est, l'autre du coté de l'ouest. Elles sont ainsi demeurées quelques instants immobiles, puis se sont envolées, dans les deux directions opposées, l'une vers l'Orient, l'autre vers l'Occident.

Comme c'était simple ! On me dit que, pour le couple humain, les choses se passent ainsi quelquefois, dans les meilleures sociétés, et que les amants ont des propensions, après s'être rencontrés, à partir en vitesse dans des directions opposées. Mais quand tout le monde volera, il est à craindre que les amants « à la façon des libellules » ne soient de plus en plus nombreux.

Flirt, galanterie, soins attentifs, tendresse, reconnaissance, serments éternels, tout cela sera aboli. Ce qu'on gagne en industrie, on le perd en art en en poésie !

Maurice Donnay

Maurice Donnay, de l'Académie française - Anticipations (1935)

Commenter cet article

Présentation

 

Le Blog de l'Amicale Des Amateurs de Nids À Poussière (A.D.A.N.A.P.) est animé par :

 

(Photographie : Jean-Luc Boutel)

 

Christine Luce

 

Samuel Minne

 

Fabrice Mundzik

 

Liste des contributeurs

 

Articles récents

Quelques dépoussiéreurs :

e-Bulles d’encre

 

À propos de Littérature Populaire

 

Sur l’autre face du monde

 
Les Moutons électriques
 
Éditions Bibliogs