Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Amicale des Amateurs de Nids à Poussière

Amicale des Amateurs de Nids à Poussière

Le Blog de l'Amicale Des Amateurs de Nids À Poussière (A.D.A.N.A.P.) est un lieu de perdition dans lequel nous présentons revues, vieux papiers, journaux, ouvrages anciens ou récents, qui s'empilent un peu partout, avec un seul objectif : PARTAGER !

Publié le par Fabrice Mundzik
Publié dans : #L'Auto, #Gabriel Timmory, #Aviation, #Humour, #Gastinne Renette, #Aéronef, #André de Fouquières, #J. Joseph-Renaud, #Synergie, #Bibliogs

« L'Aéronette », de Gabriel Timmory, est paru dans L'Auto du 23 octobre 1909.

 

L'Aéronette

Ainsi donc, il y a une nouvelle danse, l'Aéronette, où les danseurs imitent, dans la mesure du possible, bien entendu, tous les mouvements de l'aéroplane : le roulement, l'envolée, le glissement dans l'espace, — et la descente. Cette chorégraphie d'actualité a reçu l'approbation de l'Académie Vestris.

Donnons-lui la nôtre. Elle constatera pour l'aviation une publicité des plus efficaces. Il est bien évident que le dernier né de nos sports ne cesse point de piquer la curiosité publique ; mais il a, néanmoins, l'inconvénient d'être essentiellement un exercice de plein air, ne pouvant être pratiqué que sur de vastes espaces. Or, il n'est pas donné à tout le monde, nous l'avons vu, d'aller à Juvisy ou surtout d'en revenir. Ainsi le nombre de ceux qui s'intéressent à l'aviation demeure forcément limité.

L'Aéronette contribuera puissamment à sa vulgarisation, en lui donnant enfin des entrées dans les salons. De même qu'il y a des nageurs qui s'entraînent en chambre, il y aura des aviateurs qui feront leurs débuts dans les soirées mondaines, leurs appareils étant, en l’occurrence, représentes par de gentilles personnes, indubitablement plus lourds que l'air.

De ces divertissements naîtront peut-être quelques vocations ! Après avoir évolué, avec quelque gracieuse jeune fille, au milieu de groupes compacts, on jugera relativement plus facile de manœuvrer dans l'azur, sur un rapide monoplan ; on quittera alors Agnès pour Antoinette.

Ne serait-ce point là l'origine d'une méthode nouvelle d'éducation où l'on considérerait la danse comme une introduction à la vie sportive ? Pour susciter des marcheurs, on créerait un pas : ce serait une quelconque Pédestriette, qui indiquerait aux jeunes gens le rythme sur lequel se disputent les Marathons.

Une autre danse pourrait donner le goût de l'automobile : elle serait, tout naturellement, baptisée la Chaufferette. Avec la collaboration de Joseph Renaud, on réglerait une Jiuliette, qui reproduirait les différentes phases d'un combat de jiu-jitsu. La Gastinne-Renette éveillerait l'idée d'un duel au pistolet. Enfin. M. André de Fouquières se chargerait, bien volontiers, de traduire, élégamment, dans un cotillon les péripéties d'un assaut de boxe ; ce cotillon n'offrirait qu'un inconvénient : c'est que les figures en seraient quelquefois mises en compote.

Bibliogs / A.D.A.N.A.P. : Synergie !

Gabriel Timmory - L'Aéronette (1909)

Gabriel Timmory - L'Aéronette (1909)

Commenter cet article

Présentation

 

Le Blog de l'Amicale Des Amateurs de Nids À Poussière (A.D.A.N.A.P.) est animé par :

 

(Photographie : Jean-Luc Boutel)

 

Christine Luce

 

Samuel Minne

 

Fabrice Mundzik

 

Liste des contributeurs

 

Articles récents

Quelques dépoussiéreurs :

e-Bulles d’encre

 

À propos de Littérature Populaire

 

Sur l’autre face du monde

 
Les Moutons électriques
 
Éditions Bibliogs