Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Amicale des Amateurs de Nids à Poussière

Amicale des Amateurs de Nids à Poussière

Le Blog de l'Amicale Des Amateurs de Nids À Poussière (A.D.A.N.A.P.) est un lieu de perdition dans lequel nous présentons revues, vieux papiers, journaux, ouvrages anciens ou récents, qui s'empilent un peu partout, avec un seul objectif : PARTAGER !

Publié le par Fabrice Mundzik
Publié dans : #Savant, #Experiences, #La Jeunesse illustrée, #Robots, #Médecine, #Colonies

"Le Médecin automatique" fut publié dans la rubrique Choses vraies de La Jeunesse illustrée n°35 du 25 octobre 1903.

Les textes de cette rubrique sont anonymes et les illustrations signées par différents artistes, sans que leurs noms ne soient spécifiés.

Voici la signature de l'artiste qui illustre l'article proposé ci-dessous :

Si vous la reconnaissez, n'hésitez pas à nous communiquer son identité.

 

Le Médecin automatique

A titre de curiosité nous reproduisons ci-dessous le dessin d'un appareil imaginé par un inventeur anglais, un inventeur tout à fait fantaisiste, empressons-nous de le dire.

Comme les médecins sont rares dans certaines colonies anglaises et que les fièvres y sont très fréquentes, il a construit un « médecin automatique » et propose son invention qu'il croit admirable, au gouvernement anglais.

 

Le malade, après avoir introduit une pièce d'un penny (deux sous) dans la fente réservée à cet usage, passe son poignet dans une main articulée qui sort de l'appareil et dont les doigts se replient aussitôt pour tâter le pouls du patient.

Le nombre de pulsations est indiqué sur un cadran et la température peut se lire sur le thermomètre qui se trouve en haut et à gauche de l'appareil. Puis, ô miracle, sur une petite planchette, vient tomber une boîte contenant des cachets de quinine, dosés proportionnellement à l'intensité de la fièvre de celui qui est venu consulter le « médecin automatique. »

Anonyme - Le médecin automatique in La Jeunesse illustrée n°35 du 25 octobre 1903.

Anonyme - Le médecin automatique in La Jeunesse illustrée n°35 du 25 octobre 1903.

Commenter cet article

Guy Costes 30/03/2014 23:22

Il ne s'agit en rien d'une traduction, celle-ci est fictive sinon le dessinateur serait aussi anglo-saxon. Or ici il est facilement identifiable par le graphe : c'est A. Falco, qui était autant de la maison Fayard (Pour Les belles Images et La Jeunesse Illustrée) que de l'école Offenstadt (L'Intrépide). Avec Joe nous avons repéré une douzaine de participation à la conjecture pour ce dessinateur dont on ignore le prénom.

Présentation

 

Le Blog de l'Amicale Des Amateurs de Nids À Poussière (A.D.A.N.A.P.) est animé par :

 

(Photographie : Jean-Luc Boutel)

 

Christine Luce

 

Samuel Minne

 

Fabrice Mundzik

 

Liste des contributeurs

 

Articles récents

Quelques dépoussiéreurs :

e-Bulles d’encre

 

À propos de Littérature Populaire

 

Sur l’autre face du monde

 
Les Moutons électriques
 
Éditions Bibliogs