Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Amicale des Amateurs de Nids à Poussière

Amicale des Amateurs de Nids à Poussière

Le Blog de l'Amicale Des Amateurs de Nids À Poussière (A.D.A.N.A.P.) est un lieu de perdition dans lequel nous présentons revues, vieux papiers, journaux, ouvrages anciens ou récents, qui s'empilent un peu partout, avec un seul objectif : PARTAGER !

"Comment naissent les personnages d'albums pour enfants", de R. Thoumazeau (probablement Raymond Thoumazeau), fut publié dans L'Intransigeant du 1er avril 1932.

Le texte est accompagné de trois illustrations signées J.-P. Pinchon (Bécassine), Alain Saint- Ogan (Le Pingouin Alfred) et Pol Rab (Ric et Rac).

A lire aussi :

Le Poudoncanoie, en partie poulet, dindon, canard et oie, Ben Ross Berenberg, Delwynn Cuningham ; Les Albums Merveilleux, Gautier-Languereau

Nicole (Georges Duplaix) - La Famille Heureuse, illustré par Corinne Malvern (Cocorico - 1955)

Alain Saint-Ogan "L'Anti-Boche" (1915)

Alain Saint-Ogan "Kaki" (1915)

Georges Sadoul - Presse enfantine (1936)

R. Thoumazeau - Comment naissent les personnages d'albums pour enfants (1932)

R. Thoumazeau - Comment naissent les personnages d'albums pour enfants (1932)

Sans doute les contes de fées émerveillent encore les tout-petits. Mais cette passion aujourd'hui est de courte durée : bientôt l'aïeule se voit couper tous ses effets.

Pourquoi avez-vous de si grandes dents !

— On connaît ça : c'est pour mieux te, croquer, mon enfant !

La grand'mère, suffoquée, manque d'avaler sa dernière dent.

Et voici rejetés pêle-mêle sous un fauteuil : le soulier de Cendrillon, les Bottes de sept lieues, la galette du Petit Chaperon rouge.

De nouveaux personnages les supplantent auxquels sont réservés les honneurs exclusifs du canapé et du dessus de lit.

Bien qu'ils soient jeunes, — le plus âgé n'a pas trente ans, — un nuage de mystère entoure encore leur naissance. Un secret dont nous avons entrepris de connaître aujourd'hui le fin mot des intéressés eux-mêmes qui, bien sûr, n'ont pas leur langue dans la poche.

R. Thoumazeau - Comment naissent les personnages d'albums pour enfants (1932)

R. Thoumazeau - Comment naissent les personnages d'albums pour enfants (1932)

Bécassine, le teint animé par l'ardeur du fourneau, ouvre le feu.

— J'ai, nous dit la candide Bretonne, en croisant les mains sur son tablier, deux pères et une mère. Mais oui ! Devinez maintenant où je suis née ?

— Sous un dolmen ?

— Non, dans un bureau directorial.

« Il était une fois un illustré pour la jeunesse qui attendait avec impatience qu'un dessinateur vienne apporter la dernière page du numéro.

« Qu'est-ce qui lui est arrivé a cet homme ? Peut-être que les Korrigans l'ont enlevé, toujours est-il qu'il n'est point venu.

« Un des directeurs, M. Languereau, se prend la tête dans ses mains... et il cherche et il cherche...

— Heure et quart ! qu'il s'écrie, j'ai trouvé.

« Nous allons raconter l'histoire d'une petite bonne bretonne qui n'a pas inventé le fil à couper le beurre mais qui a un sacré bon cœur tout de même.

« Sivouplaît, madame, rédigez-moi cela, au trot. »

« La rédactrice en chef prend ses jambes à son cou pour aller faire son mot d'écrit.

« En suçant son porte-plume elle se demandait comment l'appeler, cette fille.

Bécassine ! Pan ! c'était trouvé.

— Bravo ! fait le directeur.

A ce moment, voilà M. J.-P. Pinchon qui arrive comme par hasard.

— Ma Doué ! dit M. Languereau, c'est le ciel qui vous envoie. Prenez cette histoire. Je vous donne deux heures pour l'illustrer.

« C'est comme ça que le 2 février 1905 j'ai vu le jour en bonnet, parapluie et costume breton.

« Quel honneur pour la famille ! J'en avais des vapeurs.

« Seulement, après, on m'a oubliée dans les cartons.

« J'étais là qui étouffais lorsque j'entends M. Languereau qui dit à M. Pinchon :

— Je reçois cinquante lettres de fillettes qui me supplient de leur dire ce qu'est devenue Bécassine. Nous allons en faire une série. Vite au travail, vous les dessins et moi le texte. (Vous savez, ne le dites pas, mais j'ai idée que c'est encore lui qui signe Caumery.)

« Et voilà, aujourd'hui je suis « lancée », je n'arrête plus, je monte en avion, Je joue au tennis, je fais de l'alpinisme. Il est même question de m'envoyer dans la lune.

« J'sais plus tout ce qui m'arrive.

« Enfin, on peut bien se donner un peu de tintouin, du moment que ça amuse les enfants ! »

R. Thoumazeau - Comment naissent les personnages d'albums pour enfants (1932)

R. Thoumazeau - Comment naissent les personnages d'albums pour enfants (1932)

— Alfred, vous prendrez bien quelque chose ?

— Oui, un grog.

Le pingouin remua le breuvage odorant avec le bout de son aileron, puis, tirant son beau gilet blanc d'un geste familier, il commença de « se raconter » complaisamment :

— Je suis né d'un coup de plume sur la banquise, je vous.jure que je ne m'y amusais pas.

« Aussi, pensez quelle joie lorsque je vois un beau jour arriver Zig et Puce.

« Les voilà qui courent vers moi, mais tout à coup ils s'arrêtent, un peu gênés. Parbleu, ils cachaient une casserole derrière leur dos.

« Je devais être fricassé tout simplement.

« Vous ne pouvez pas savoir ce qu'Alain Saint-Ogan a eu de remords.

« Chaque fois qu'il me rencontre, il pleure dans mon gilet. Je voudrais que vous l'entendiez.

—Alfred, pardonne-moi. Je ne te connaissais pas et puis il fallait bien que j'assure la subsistance de Zig et Puce, perdus au pôle. Comment faire ?

« Ils avaient faim, tu es venu. Par la pensée, je commençais de te plumer, et puis tu t'es mis à siffler la gigue, à danser, à gambader, à faire tout un numéro de cirque...

« Alors, je t'ai laissé,la vie sauve... jusqu'au lendemain.

« Mais le lendemain tu étais plus en forme, plus en verve que la veille, et... nous avons supprimé le gibier du menu.

« Déjà nous t'aimions si bien que le troisième jour tu étais de la famille.

« Tu es aujourd'hui l'ange gardien de Zig et Puce, le porte-bonheur de ton père qui, un instant, fut indigne de cette paternité.

« Tout cela est déjà loin... N'empêche que, sur le moment, vous savez, j'ai eu chaud.

R. Thoumazeau - Comment naissent les personnages d'albums pour enfants (1932)

R. Thoumazeau - Comment naissent les personnages d'albums pour enfants (1932)

C'était boulevard de Clichy, à l'heure où les humoristes vont boire l'apéritif sous prétexte de promener le chien.

Je profitai d'un instant où Pol Rab contemplait une affiche de Paul Colin pour échanger, à la dérobée, quelques mots avec Ric et Rac.

— D'abord une question : Ric, c'est bien le blanc, celui qui a l'air d'une brosse à meubles en cure-dents, et Rac c'est bien l'essuie-plume à roulettes ?

— Si cela ne vous fait rien, dites que Ric est un terrier à poil dur, qui descend du fameux champion Hello Emblen de la Concorde, et Rac un scottish terrier qui a également ses titres de noblesse.

« La fantaisie de l'existence nous fit porter les couleurs de Pol Rab, me dirent alors les deux inséparables.

« Un soir qu'il pâlissait sur sa planche à dessin, à la recherche d'une légende, las de nous amuser à dépiauter le col de sa pelisse, nous sautons sur son écritoire et nous le regardons se tenailler le cerveau.

« Nous avons échangé une réflexion, trois fois rien, un mot du coin des babines, à la Mark Twain. Immédiatement voilà le patron qui éclate de rire, prend son porte-plume, nous-dessine en cinq-sec « notre » légende, signe Pol Rab (quel toupet !) et se met à danser la matelote.

« Il paraît que le public a beaucoup ri du dessin, nous espérons que c'était de la légende et non pas de notre caricature.

« Ce doute nous met la puce à l'oreille, car Pol Rab n'a pas cessé, par la suite, de nous « styliser ». Il nous a coupé les pattes, cisaillé la queue, allongé le museau comme un cornet de poker dice. Notre disgrâce ne faisait que commencer. Nous étions le jouet de la mode, le jouet à la mode.

« Croyez-le si vous voulez, les marchands de chiens, par croisements, par recoupements, en laboratoire peut-être, je dirai presque à l'établi, sont arrivés à produire en série des Ric et Rac surbaissés, de plus en plus carrés.

« Ah ! conclut Ric après un profond soupir, si notre illustre aïeul, le grand Emblen de la Concorde, voyait ainsi standardiser sa race...

« De quel regard il foudroierait ses fils !

« Taisons-nous, monsieur, rien que d'y penser j'en ai le poil en rince-bouteille ! »

R. Thoumazeau.

Commenter cet article

Présentation

 

Le Blog de l'Amicale Des Amateurs de Nids À Poussière (A.D.A.N.A.P.) est animé par :

 

(Photographie : Jean-Luc Boutel)

 

Christine Luce

 

Samuel Minne

 

Fabrice Mundzik

 

Liste des contributeurs

 

Articles récents

Quelques dépoussiéreurs :

e-Bulles d’encre

 

À propos de Littérature Populaire

 

Sur l’autre face du monde

 
Les Moutons électriques
 
Éditions Bibliogs